Expertise

Créer de meilleures expériences grâce au super-pouvoir de l’UX Writing

eventLe 19 novembre 2021

Par Claire, UX Writer

Votre expérience utilisateur ne tient qu’à un mot. Ça ne vient pas de nous, mais du Nielsen Norman Group. Selon eux, 79% des utilisateurs “scannent” les textes sur le web en choisissant des mots et phrases individuels. Vous avez donc tout intérêt à bien les choisir !

En réalité, ces éléments textuels peuvent constituer de véritables alliés pour améliorer les performances de votre support (site internet, application mobile, logiciel métier…) en facilitant la navigation et la compréhension de votre offre, jusqu’à la conversion. Une science habile qui revient à l’UX Writing ou l’art de choisir les bons mots au service d’une meilleure expérience utilisateur (UX).

Qu’est-ce que l’UX Writing ?

Vous venez peut-être seulement de découvrir cette nouvelle discipline. Alors commençons par en donner la définition, voulez-vous ?

Quand on atterrit sur la planète UX Design, les premiers sujets qu’on explore sont souvent la recherche utilisateur, l’ergonomie ou les parcours utilisateurs. On aborde plus rarement l’UX Writing (ou rédaction UX). Et pour cause : les contenus textuels sont censés se fondre au sein des interfaces en faveur d’une expérience positive… au point que l’utilisateur les oublie, puisqu’il a bien moins d’effort à fournir et se laisse guider.

Selon Google : « Les UX Writers […] contribuent à façonner l’expérience des produits en rédigeant des textes qui aident les utilisateurs à accomplir leur tâche. »

L’humble expertise qu’est l’UX Writing a ainsi pour but d’améliorer l’expérience par le biais de textes clairs, concis, informatifs, compréhensibles et surtout… utiles.

Bulles d’aide, boutons call-to-action, menus, instructions, messages d’erreur, notifications… Les interventions de l’UX Writer sont omniprésentes lors de la conception d’une interface et c’est à cet égard qu’il est lui aussi un designer. Sa mission ? Rendre l’interface simple et agréable à utiliser en y insérant les bons mots, au bon moment.

Au service des utilisateurs et des entreprises

L’UX Writing a donc un rôle central à jouer dans la satisfaction de vos cibles, mais pas que. Elle a aussi un impact direct sur vos objectifs business. Quels bénéfices peut-on alors en tirer ?

Faciliter la navigation et les interactions

Sur Internet, les mots jouent le rôle de guides pour l’utilisateur. Ils l’orientent vers le bon parcours, lui indiquent la prochaine action et lui apportent de l’information quand il en a besoin. Retirez les mots de supports comme Facebook ou Amazon et vous aurez bien du mal à vous y retrouver !

Pour simplifier cette navigation, l’UX Writing doit créer une conversation entre l’utilisateur et l’interface, à chaque point de contact (page d’accueil, tunnel de contact, panier, espace client…). Ce dialogue est aussi la clé pour humaniser la technologie en y apportant plus d’authenticité.

UX Writing sur l'application Airbnb

Sur l’app Airbnb, les icônes sont accompagnées de mots pour faciliter la navigation

Ajouter une dimension humaine

L’UX Writing détient le super-pouvoir de rendre les choses plus humaines, plus naturelles, tout simplement plus “vraies”. Par le langage, il est possible de gommer la dimension robotique des interactions hommes-machines… tout le but d’une bonne UX !

Selon l’objectif de l’interface, les textes délivrés peuvent rassurer, encourager, donner envie, féliciter ou encore créer l’enthousiasme. Cette tâche, l’UX Writer l’accomplit en faisant preuve d’empathie pour comprendre l’état émotionnel de l’utilisateur. Il ne s’agit pas seulement de produire de “jolis” textes, mais d’écrire pour répondre aux besoins des cibles.

UX Writing sur Duolingo

La mascotte de Duolingo qui dialogue avec ses utilisateurs

Donner une “voix” à la marque

Bien entendu, adopter ce ton plus humain ne s’improvise pas. La rédaction UX doit s’appuyer sur une ligne éditoriale ou un Tone of Voice qui encadre la manière dont une marque parle et exprime sa personnalité, son identité. Diffusée à chaque prise de parole, cette voix crée une cohérence et apporte plus d’harmonie tout au long du parcours utilisateur, tout comme le ferait une charte graphique.

Vous l’aurez compris, en créant une expérience différenciante et mémorable, l’UX Writing rejoint ici les objectifs du marketing. Prudence toutefois : ce travail sur l’identité de marque ne doit pas se faire au détriment de la compréhension, au risque de se détourner de sa vocation première.

Le tone of voice de Alan

Le tone of voice décontracté de l’assurance santé Alan

Engager plus pour mieux convertir

Bénéfice ultime, l’UX Writing détient un fort impact sur l’engagement des cibles et par extension, votre taux de conversion. En assurant le confort d’utilisation, les contenus textuels aident l’utilisateur à se focaliser sur ce qu’il a à accomplir pour mieux avancer dans son parcours, jusqu’à passer à l’action.

C’est simple : rien de tels que de courts textes associés à un ton adapté pour capter l’attention et déminer les potentiels incompréhensions ou points de “friction”.

UX Writing Pipedrive

Pipedrive et ses wordings impactants pour pousser à la conversion

Penser aux mots, avant même de concevoir

Pour parvenir à ces résultats, l’UX Writer n’œuvre bien sûr pas seul.

Il a besoin de collaborer avec une équipe sur laquelle il peut compter pour échanger, itérer et créer ensemble. Hé oui, car l’UX Writer n’est pas là pour compléter du “lorem ipsum”, bien au contraire ! Sa connaissance approfondie des messages à transmettre demande à ce qu’il intervienne à chaque étape de la conception web (recherche utilisateur, idéation, conception, évaluation, optimisation).

Pour vous donner un contre-exemple concret : imaginez qu’un webdesigner conçoit une interface sans tenir compte du texte et que le rédacteur rédige des contenus sans jamais jeter un coup d’œil aux maquettes. Au moment d’intégrer ces deux éléments, il sera bien difficile de les faire s’accorder ! Les maquettes ne valoriseront pas les textes produits et les textes ne colleront sûrement pas au parcours utilisateur.

C’est pourquoi chez Adeliom, nous privilégierons toujours une approche Content-First de nos projets web. Concevoir une interface en partant du contenu textuel (et non l’inverse) nous force à hiérarchiser l’information, à l’organiser pour mieux répondre aux attentes des cibles et favoriser les performances.

Résultat ? Des supports plus ergonomiques, plus cohérents, plus engageants, plus utiles… une meilleure expérience utilisateur en somme.

L'agence

Découvrir

Nos réalisations

Découvrir